Jour 12, 13 et 14 : San Francisco

golden gate
Coucou !
Nous arrivons mardi soir à San Francisco, bien fatigués et contents de retrouver un peu de confort après la semaine de camping. Le meilleur moment de la soirée fût surement la douche car après 4 jours sans pouvoir vraiment se laver, une salle de bain est le summum du luxe ! On avale notre petit repas camping (saucisse et beans) et vite au lit (avec un vrai oreiller et une couette).
Petite parenthèse sur notre AirBnB qui était vraiment au top. Pour nous accueillir : un frigo rempli de boissons et de yaourt, des fruits, des barres de céréales et du café à volonté. Un guide très détaillé avec les informations sur les transports publics (avec 2 cartes préchargées avec 2 voyages chacune), sur la laverie (et la carte de paiement qui va bien), des restaurants et les quartiers à visiter (avec tous les guides qui faut). Une connexion Wifi qui fonctionne et une salle de bain très bien équipée. Un super séjour chez Matt et Jeff.
Mercredi matin, après une bonne grasse matinée et un passage à la laverie (histoire d’avoir des vêtements propres  🙂 ), nous attaquons la visite des quartiers Haight et Castro qui se situent proche de notre « chez nous » temporaire. Haight est le quartier où a débuté le mouvement Hippie dans les années 60 et reste aujourd’hui un haut lieux de la contre-culture et des mouvements contestataires. Entre Street art, commerces étranges et personnages haut en couleur, Haight bouscule les codes ! Nous avons fait un petit coucou aux Painted Ladies mais malheureusement le Square Alamo était fermé pour travaux.
Castro n’est pas plus conventionnel comme quartier. Ce n’est pas juste le quartier « gay » de San Francisco, c’est le quartier où Harvey Milk a revendiqué son homosexualité ouvertement (premier élu à l’avoir fait aux Etats-Unis). L’atmosphère est détendue et les couleurs arc-en-ciel sont fièrement affichées à tous les lampadaires ! Nous nous arrêtons dans un petit marché de produits locaux et bio pour déguster des fraises. Il fait bon vivre à Castro !
Nous remontons ensuite la Market Street qui nous fait passer dans les quartiers du Civic Center, Tenderloin, Union Square avant de finir la journée dans Chinatown. Sur les conseils dans sans-abris avec qui nous discutons 5 minutes en anglais et en français (il parle aussi l’espagnol), nous avons mangé dans un restaurant chinois très local (on était les seuls touristes de la salle !). Un repas copieux et bon pour 16 $ (tips compris), le conseil était un vrai bon plan  😛
Jeudi matin, nous commençons notre journée par la visite de Japantown. Le quartier n’est pas très grand et est concentré autour d’un centre commerciale. Si vous avez le temps et une envie de cuisine japonaise pourquoi pas mais sinon vous pouvez faire l’impasse sur ce petit quartier. Nous déambulons sur Fillmore Street dans une ambiance jazz avant de regagner California Street pour monter dans le Cable Car. Juste avant, nous faisons la pause midi dans un Whole Food Market : un supermarché bio qui propose un buffet chaud ou froid, on se sert dans des barquettes et on paye au poids. Une bonne astuce pour manger healthy aux States !
La balade en Cable Car fait partie des incontournables mais si ce n’est pas donné (7$ par personne par trajet). Il nous amène face au Ferry Building au niveau du port de San Francisco. Nous passons l’après-midi à découvrir la Coit Tower (après 447 marches d’ascension…), les différents quais et le Fisherman’s Wharf. Nous faisons l’inévitable arrêt à Pier 39 pour voir les phoques de San Francisco. A 18h00, nous avons rendez-vous au Pier 33 pour embarquer direction l’île d’Alcatraz ! J’avais réservé la visite de nuit de la prison. Nous sommes accueillis, dans la brume, par un ranger qui nous explique comment va se dérouler la visite. Puis, nous sommes dirigé vers le bâtiment principal (comme les prisonniers à leur arrivée) pour recevoir l’audioguide dans la salle des douches. La visite se poursuit au son de la voix des gardiens et des prisonniers (uniquement dans la version anglaise mais c’est plus vivant !) dans une ambiance sinistre et un peu flippante !
Au fait, savez-vous que le brouillard est considéré comme une personne à part entière à San Francisco ? Il a même un nom, Karl the Fog, et un compte Twitter et Instagram !
Vendredi, première étape de la journée, aller voir le Golden Gate Bridge (et si possible sans Karl  😕 ). Manque de chance, plus on s’approche du pont, plus le brouillard est épais. On repassera pour la super photo du Golden Gate. La promenade est quand même sympa le long de la côte. Nous décidons de changer de point de vue et allons sur la plage à Crissy Field. Et là, miracle, le pont sort de la brume (qui s’accroche toujours à ses pieds…). Après cette rencontre mitigée avec l’un des symboles de San Francisco, nous nous rendons à Lombard Street (la fameuse rue qui fait un serpentin vraiment très pendu !) et là, pas de surprise, la pente et les voitures sont au rendez-vous.
Pour l’après-midi, nous décidons d’explorer le quartier de Mission qui est le quartier historique de San Francisco construit autour d’une mission espagnole au XVIIIème siècle. L’histoire du quartier est littéralement peint sur ses murs ! Notre trajet en bus a été un peu perturbé par une alerte à la bombe sur la 11th Street mais nous sommes arrivé à bon port 🙂 . Sur Balmy Alley, les artistes ont peints leurs revendications face à la politique étrangère des Etats-Unis en Amérique Latine. Chaque pans de murs reflète une oeuvre d’art ou un message. Vers 15h00, la faim se fait sentir (et oui on a toujours pas mangé !) et on décide de s’arrêté dans une Taqueria manger un succulent burrito !

Déjà vendredi soir, demain nous reprenons la route direction la Highway 1 et Big Sur !
A bientôt !
Rendez-vous sur Hellocoton !