Jour 15, 16 et 17 : la California Dream Highway

big sur

Coucou !

Avant d’attaquer la fameuse California Dream Highway qui relie San Francisco à Los Angeles, nous voulions voir le parc de Point Reyes et peut-être apercevoir les baleines. Nous prenons donc la route, samedi matin, pour 1h30 de route au Nord de San Francisco, en passant par le Golden Gate Bridge (encore dans la brume) pour arriver dans un brouillard complet (on ne voyait même pas l’océan Pacifique)…Deuxième échec du voyage (après les Rainbow Falls)…

On fait demi-tour pour arriver en début d’après-midi à Santa Cruz, première ville balnéaire de notre voyage. Après une petite galère pour se garer (et oui il faut des pièces pour payer les horodateurs !) et une gentille rencontre avec un couple qui a cherché pour nous le seul horodateur du coin avec encore du temps valide (petite explication : il n’y a pas de ticket comme en France, tu mets les pièces et ça additionne le temps. Si tu pars avant la fin du temps, c’est cadeau pour le suivant  🙂 ), nous partons nous promener sur le bord de plage. On fait un tour dans le parc d’attraction du Boardwalk, une vraie fête foraine à l’américaine !  Sur la plage, les familles sont venues pour la journée avec barbecue et chien. L’ambiance est décontractée, c’est le weekend !
Mais l’eau est vraiment trop froide pour tenter une baignade (dommage on avait mis nos maillots de bains…  😥 ). Du coup, le soir au camping on profite du jaccuzi (ça change des campings primitifs) !
Dimanche matin, c’est direction Monterey, la première étape de la route historique. Petite ville fondée sur la pêche à la sardine et la conserverie. Aujourd’hui, les anciennes conserveries sont devenues des galeries marchandes. Petite déception…On reprend la voiture pour faire la 17-Mile Drive (route payante, 10 $/véhicule) qui permet d’avoir de beaux points de vue sur la côte entre Monterey et Carmel-by-the-Sea. La brume persistante gâche un peu la vue (Karl nous suivrait-il ?) mais la route est quand même jolie. A l’occasion d’un arrêt technique sur le bord d’un golf, deux joueurs ont appris à Julien à utiliser un club et à effectuer un tir. Super sympa ces golfeurs (en souvenir Julien est reparti avec le tee) !
A Carmel-by-the-Sea, nous avons bien vu la mer mais elle était trop froide pour que l’on en profite ! On entame donc notre descente de la Highway 1 jusqu’à notre camping du soir (Riverside Campground & Cabins) dans la région de Big Sur. Le fog est toujours là…La vue dégagée ce n’est pas pour aujourd’hui. Notre camping est très sympa avec un emplacement en bordure de rivière. La gérante nous promet de faire la danse du soleil pour que nous aillons du beau temps le lendemain (sympa de sa part  🙂 ). Pour clôturer cette journée en demi-teinte, des geais bleus ont fait les stars autour de nous pour une petite séance de shooting !
Lundi, la journée consacrée à la descente de la Highway 1 fût pleine de découvertes. Entre paysages magnifiques (malgré la brume persistante) et l’observation de la faune locale nous avons été gâtés. Fin du suspense… nous avons vu des baleines ! Certes de loin mais nous avons quand même pu les admirer dans leur ballet marin. Instant magique (heureusement que j’ai l’habitude de m’intéresser à ce que les gens disent !).
Plus loin sur la route, nous nous arrêtons voir les éléphants de mer. Ils sont tous posés sur la plages, un peu les uns sur les autres, à s’asperger de sable (pour garder la fraicheur ?). C’est assez marrant comme animal, on se demande comment ils ont la force de déplacer autant de masse (graisseuse) sur deux petites nageoires…Nous restons un moment à les regarder, leur vie à l’air assez cool !
En fin d’après-midi, nous faisons un arrêt à Santa-Barbara. La plage est bien sympa et l’on s’y poserait bien mais il fait encore trop froid ! Le soleil californien, où es-tu ??? Du coup, on fait juste une petite ballade sur le front de mer avant de rejoindre notre motel du soir (premier motel du voyage, il fallait absolument tester ça !).

Pour la fin du voyage nous allons faire un arrêt dans Joshua Tree Park avant de regagner Los Angeles !
A bientôt !
Rendez-vous sur Hellocoton !